Visions Solidaires
Publicités

ANICI 2018-2019: Animation de Brise-glaces

Campagne d’Animation Citoyenne (ANICI) 2018-2019

AmouzèLab

A la découverte de Brise-glaces et « Energizers »

Visions Solidaires vous invite à venir découvrir de nouveaux outils pour briser la glace entre les participants à vos rencontres et rendre dynamique vos formations. Rejoignez-nous le samedi 9 février 2019 de 8h30 à 12h30 à l’ « AmouzèLab » de Lomé.

affiche amouzelab

 

Publicités

ANICI 2018-2019: Parrain Sylvain

parrain sylvain

# Fièvre Lassa

Stop à Jerry la souris

Par Rachida ABI
Depuis 1940 nous assistions à une guerre entre deux voisins Tom le chat et Jerry la souris. Je crois qu’il est temps d’aider Tom le chat dans sa chasse aux souris car ils pourront être porteurs de virus  très dangereux pour l’homme #nonàlaFièvreLassa .

Comment aider Tom?

C’est très simple. Je vous partage quelques astuces naturelles et recettes de grand-mère .

1- Une maison bien hermétique.

Ne pas les laisser entrer. Boucher tous les trous dans les murs avec du ciment , le plafond, la toiture, les portes, les fenêtres, on pose des grilles…, il faut que la maison soit hermétique.

2- Tom Le chat, son prédateur naturel.

Cela peut sembler tout simple, mais un chat est très efficace pour les chasser. Quelquefois, sa présence seule, même dans le jardin, suffit à les faire partir. Néanmoins, il a des limites car des fois Tom s’amuse avec Jerry 😂😂😃😃😃😃😃.

3- Mettre des pièges .

On place les pièges dans les lieux où il y a de la nourriture. Mais on ne réutilise pas un piège qui a servi, il paraît que la souris y détecte l’odeur de sa congénère morte.

4-  Faire usage de répulsifs naturels: menthe, eucalyptus, le clou de girofle , feuilles de Laurier, menthe fraîche…  

 Ce sont de très bons répulsifs. On peut les utiliser en huile ou en poudre. il suffira de mettre quelques gouttes sur un coton puis on les place sur leur passage , ou on saupoudre l’endroit. La poudre ou le coton imbibé est remplacée tous les jours pendant une semaine. Elles vont  surement fuir devant ces odeurs .



5- Ayez une maison toujours propre.

c’est un nettoyage parfait et un bon rangement des aliments dans des endroits fermés . Si la souris ne trouve rien à manger, il ne restera pas longtemps.

6- Éloigner les poubelles  de vos espaces de vie.

Les lieux de poubelles sont très visités par les souris, donc les éloigner des espaces d’habitation est aussi une solution.

Et si ces astuces ci-haut ne marchent pas, alors il ne reste plus qu’à faire appel aux spécialistes ou d’aller à la pharmacie. Toutefois pour ce choix il est important de respecter les modes d’emplois et conseils pour l’utilisation et la manipulation des substances  toxiques.

ANICI 2018-2019: Correspondance Belgique-Togo

Campagne d’Animation Citoyenne (ANICI) 2018-2019

Projet Le Son D’Enfants- Correspondance

Découvrez dans cette vidéo la correspondance entre les élèves du Complexe Scolaire « Le Zio » au Togo et les élèves de l’Ecole de la Gare à Court-St-Etienne en Belgique.

 

Mouvement social et éducation populaire

Togo : Le mouvement social, espace d’éducation populaire

Par Samir ABI

mvt soc Crédit photo: Reuters

Et si l’éducation populaire était finalement le plus grand succès des mobilisations citoyennes qui ont émaillé la vie sociale au Togo ces derniers mois. L’espace public n’a jamais été autant propice aux discussions citoyennes sur la gouvernance économique et l’alternance au pouvoir. Au moment où surgit un débat sur le succès ou l’échec stratégique de ce mouvement social, il apparait important de souligner son impact réel sur l’évolution du niveau de conscientisation et d’engagement des citoyens togolais dans tout le pays comme dans la diaspora togolaise dans divers pays. (suite…)

Heureuse Année 2019

vs 2019

ANICI 2018-2019: Formation en Animation

Campagne d’Animation Citoyenne (ANICI) 2018-2019

Formation en Animation 2018

Une vingtaine d’animateurs intervenant dans des associations de jeunes, de femmes, des organisations religieuses, de défense des droits humains et des mouvements politiques ont pris part à la formation en animation organisée par Visions Solidaires les 28 et 29 novembre 2018 au CESAL de Tokoin Séminaire à Lomé. Cette formation était organisée dans le cadre de la Campagne d’Animation Citoyenne (ANICI) 2018-2019.

 

Des médias togolais ont bien voulu faire la couverture de cette formation. Voir leurs reportages ci-après: (suite…)

Journée Internationale des Migrants 2018

Communiqué de presse

Togo, une terre d’hospitalité, d’opportunité et de départ

En ce 18 décembre, marquant la célébration de la Journée Internationale des Migrants, l’association Visions Solidaires renouvelle ses souhaits à toutes les communautés étrangères vivant au Togo. Elles sont nombreuses, des marchés de Lomé aux différentes villes du Togo, à animer la vie sociale et économique sur la Terre de nos Aïeux. Cette journée qui leur est consacrée, offre l’occasion à tous les citoyens togolais d’exprimer leur sympathie à nos frères et sœurs d’Afrique et du monde qui partagent la destiné de notre pays.  Le Togo est et demeure une terre d’hospitalité pour tous. Venant de divers horizons, nos aïeux se sont installés sur ces territoires qui deviendront par la suite le Togo avec les Allemands. Descendants d’immigrants, c’est un devoir de perpétuer cette tradition d’hospitalité qui contribue au développement de nos sociétés. (suite…)

ANICI 2018-2019: Animation de rue

Campagne d’Animation Citoyenne (ANICI) 2018-2019

Animation de rue 

L’animation de rue consiste à mener des actions d’éducation populaire dans l’espace public pour diffuser un message aux passants afin de les amener à s’engager pour une cause citoyenne. Dans le cadre de la Campagne d’Animation Citoyenne (ANICI) 2018-2019, une équipe de Visions Solidaires est dédiée aux animations de rue. Cette vidéo revient sur une de ses animations dans l’espace public.

 

Regards d’acteurs: La migration n’est pas un crime

Le migrant n’est pas un criminel

Par Samir ABI

L’arrestation dans la nuit du 3 au 4 novembre par la police gabonaise d’immigrants clandestins ouest africains dont une grande majorité de Togolais a suscité beaucoup de réactions notamment sur les réseaux sociaux. Face aux critiques de toutes sortes qui pleuvent sur ces infortunés, et contrairement à l’image qu’en donnent les médias, il nous parait important de souligner que les migrants clandestins ne sont pas des criminels mais plutôt des victimes. Quitter son pays pour aller chercher du travail ou d’autres opportunités dans un autre pays n’est pas un crime. Les migrants béninois, burkinabè, guinéens, maliens, nigériens, nigérians et togolais qui risquent leur vie clandestinement en pleine mer sur des pirogues surchargées d’hommes et de marchandises pendant 4 à 5 jours pour rejoindre le Gabon le font faute d’une autre alternative pour pouvoir migrer légalement. Ils auraient voulu prendre des avions ou prendre des bus confortables pour voyager comme les autres mais les hommes politiques ne leur ont pas donné d’autre choix. (suite…)

Agenda