Visions Solidaires
Publicités

ANICI 2018-2019: Animation de rue

Campagne d’Animation Citoyenne (ANICI) 2018-2019

Animation de rue au Centre HADIS à Lomé

 

Publicités

Regards d’acteurs: La migration n’est pas un crime

Le migrant n’est pas un criminel

Par Samir ABI

L’arrestation dans la nuit du 3 au 4 novembre par la police gabonaise d’immigrants clandestins ouest africains dont une grande majorité de Togolais a suscité beaucoup de réactions notamment sur les réseaux sociaux. Face aux critiques de toutes sortes qui pleuvent sur ces infortunés, et contrairement à l’image qu’en donnent les médias, il nous parait important de souligner que les migrants clandestins ne sont pas des criminels mais plutôt des victimes. Quitter son pays pour aller chercher du travail ou d’autres opportunités dans un autre pays n’est pas un crime. Les migrants béninois, burkinabè, guinéens, maliens, nigériens, nigérians et togolais qui risquent leur vie clandestinement en pleine mer sur des pirogues surchargées d’hommes et de marchandises pendant 4 à 5 jours pour rejoindre le Gabon le font faute d’une autre alternative pour pouvoir migrer légalement. Ils auraient voulu prendre des avions ou prendre des bus confortables pour voyager comme les autres mais les hommes politiques ne leur ont pas donné d’autre choix. (suite…)

ANICI 2018-2019: Animation dans un club « Milawoe »

Campagne d’Animation Citoyenne (ANICI) 2018-2019

Animation dans un club Milawoe

Découvrez en images comment se déroule une animation dans un Club « Milawoe » en milieu scolaire lors de la campagne d’Animation Citoyenne (ANICI) 2018-2019. Merci à tous les Parrains et Marraines qui par leurs donations rendent ces animations possibles durant les six mois que dure cette campagne. Pour nous soutenir, envoyez un email à visionssolidaires@gmail.com

ANICI 2018-2019: Formation en animation

ANNONCE ANNONCE ANNONCE

Formation en animation

Visions Solidaires a le plaisir de vous inviter à la formation des animateurs qu’elle organise ce mercredi 28 et jeudi 29 novembre 2018 de 8h30 à 16h30 au CESAL de Tokoin Séminaire à Lomé.

Thème : « Animer en éducation populaire : comment s’y prendre »

Objectif : Apprendre aux citoyens et aux acteurs du monde associatif, comment préparer et animer des formations en éducation à la citoyenneté, aux droits humains, à la paix, à l’environnement ou au développement durable auprès de différents publics.

Frais de Participation : 5000 F Cfa

Pour vous inscrire, envoyez un mail à visionssolidaires@gmail.com ou appelez au 90 59 03 08

ANICI 2018-2019: Parrain Kézié

Parrain ANICI Kézié

LA DOUBLE NATIONALITE AU TOGO

Ce message s’adresse particulièrement aux Togolais-e-s de la diaspora. Merci de le diffuser à leur endroit.

En réponse aux questions qui lui sont souvent envoyées par les Togolais de la diaspora, la Cellule d’Information et d’Assistance aux Migrants (CIAM) de l’association Visions Solidaires tient à informer nos frères et sœurs vivant à l’extérieur du Togo que le droit à la double nationalité n’est pas reconnu par le code de la nationalité actuellement en vigueur au Togo  (Code de la nationalité du Togo Ordonnance N°78-34 du 7 septembre 1978). (suite…)

ANICI 2018-2019: Parrains de la police nationale

Parrain Officiers de police

Exigences de visa pour les Togolais

COMMUNIQUE DE PRESSE

Mise au point sur les exigences de visa selon les pays pour les voyageurs togolais

Par rapport aux informations circulant sur les réseaux sociaux concernant les pays accessibles sans visa aux citoyens togolais, Visions Solidaires tient à attirer l’attention du public sur la nécessité de faire la différence entre les pays accessibles sans visa, avec un visa électronique ou avec un visa obtenu à l’arrivée. Contrairement aux messages circulant sur les réseaux sociaux, à cette date, seuls 29 pays dans le monde, dont 14 pays de la CEDEAO, sont accessibles sans visa aux détenteurs d’un passeport togolais et non 54 pays. Les pays accessibles aux Togolais avec un visa à l’arrivée à destination sont au nombre de 26 alors que ceux dont il est possible d’avoir un visa électronique via internet avant d’effectuer le voyage sont au nombre de 18. Les évolutions attendues au niveau de la ratification du protocole sur la libre circulation des personnes de l’Union Africaine pourraient bientôt faire changer ces données. (suite…)

ANICI 2018-2019: Parrain Kizito

Parrain Kizito VF

Regards d’acteurs: La Côte d’ivoire

La Côte d’Ivoire, Pays d’hospitalité

Par Samir ABI

Cote-divoire-photo

Il faut se rendre au bord de la lagune Ebrié pour comprendre à quel point la Côte d’Ivoire à elle seule, est un symbole en matière d’accueil et d’intégration des migrants en Afrique de l’ouest. La population cosmopolite de ce pays et son dynamisme vous rappelle à chaque moment la véracité des premiers vers de l’Abidjanaise, l’hymne national ivoirienne : « Salut Ô Terre d’espérance, Pays d’hospitalité». Un hymne certes calqué sur le modèle de la marseillaise mais qui doit sa composition à « l’amitié des peuples frères ». Bien avant son indépendance et la composition de l’Abidjanaise, la côte de l’ivoire, tout comme son voisin de la côte de l’or (actuel Ghana), attirait déjà une myriade de peuples de différents pays d’Afrique de l’ouest.

Pour ceux ayant peu de connaissance sur cette région d’Afrique, qui formait anciennement le Royaume Ashanti et l’Empire Mandingue, il faut savoir que ses terres bénies regorgent de ressources forestières immenses, des sols les plus fertiles du continent, d’un climat des plus propice pour l’agriculture et d’un sous-sol riche en pierres précieuses (or et diamant en particulier). Tous les ingrédients pour attirer les migrants européens qui ont entamé la colonisation de la zone au XIXème siècle. A la suite des Européens, les populations de diverses communautés africaines, déjà habituées aux échanges avec le Royaumes Ashanti et l’Empire Mandingue, vinrent également prendre pied dans ce qui était considéré déjà pendant la période de la colonisation comme un « Eldorado de croissance ». (suite…)

Agenda