Visions Solidaires
Publicités

Libre circulation en Afrique

COMMUNIQUE DE PRESSE

Exemption de visa pour la Centrafrique : Le Togo doit faire plus pour montrer l’exemple

Le dimanche 29 juillet 2018, la République de Centrafrique et le Togo signaient un accord exemptant leurs citoyens disposant de passeport diplomatique, de service ou ordinaire de visa d’entrée dans leurs pays respectifs. Pour Visions Solidaires, cet accord, salué par tous comme un exemple dans l’effort d’intégration souhaitée entre l’Afrique centrale et l’Afrique de l’ouest, ne peut faire oublier le régime auquel sont soumis les ressortissants de différents pays d’Afrique centrale à leur arrivée à l’aéroport international de Lomé ou aux postes de frontières terrestres togolais.

Malgré les mesures prises par le gouvernement togolais depuis plusieurs décennies pour faciliter l’obtention de visas à l’arrivée au Togo à tous les étrangers, il est constaté une discrimination dans le traitement des voyageurs selon qu’ils soient des Africains ou d’autres continents. En effet, les citoyens de bien des pays d’Afrique se retrouvent à payer 25.000 F CFA (40 euros) pour l’obtention d’un visa d’entrée au Togo alors que les Européens payent pour le même visa 10.000 F Cfa (un peu moins de 20 euros). Et cette différence de traitement, justifiée en réciprocité aux traitements subis par les Togolais dans ces pays, est à mettre en doute quand on sait que les Togolais sont exemptés de visa pour le Tchad alors que l’inverse ne l’est toujours pas. (suite…)

Publicités

Académie Milawoe 2018 en images

Académie de l’Education Populaire « Milawoe 2018 »

6ème édition

Et de Six pour l’Académie de l’Education Populaire « Milawoe » organisée par Visions Solidaires. Cette édition 2018 de l’Académie a réuni une vingtaine d’acteurs associatifs, d’étudiants, de professeurs de lycée venant de Belgique, du Bénin, de France et du Togo. Les participants ont eu en deux jours à échanger sur leurs engagements citoyens, à découvrir des outils pédagogiques et des pratiques d’éducation populaire expérimentées dans diverses parties du monde. Rendez-vous est pris pour la prochaine édition de l’Académie « Milawoe ».

« Personne n’éduque personne, les hommes s’éduquent ensemble par l’intermédiaire du monde » Paulo Freire 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Académie « Milawoe 2018 »: Parrainer un jeune animateur

Image Parrainez

Visions Solidaires vous offre la possibilité de parrainer la formation de jeunes souhaitant devenir des animateurs en éducation populaire à la citoyenneté.

Par un don de 5000 F Cfa (10 euro) vous pourrez offrir une bourse à un jeune de moins de 25 ans pour sa participation à l’Académie de l’Education Populaire. A partir de la formation reçue à l’académie, le jeune animateur pourra intervenir dans les écoles, les quartiers et dans les communautés rurales pour vulgariser les thématiques liées au vivre ensemble, à la solidarité et aux valeurs citoyennes.

Pour devenir le Parrain/la Marraine d’un jeune animateur, contactez nous au siège de l’association Visions Solidaires sise non loin du marché de Nukafu, Tél : 90 59 03 08 //70 47 44 00 ou par mail visionssolidaires@gmail.com

ACADÉMIE DE L’EDUCATION POPULAIRE « MILAWOE 2018 »

Affiche Milawoe 2018

Visions Solidaires organise la 6ème édition de l’Académie de l’Education Populaire du 27 au 28 juillet 2018 à Lomé au TOGO.

L’Académie de l’Education Populaire « MILAWOE » : Qu’est-ce que c est ?

Un espace d’échange de pratiques d’éducation populaire et de mutualisation d’outils qui réunit au Togo des professionnels de l’animation et des citoyens engagés. 

Elle est également un cadre de formation à l’animation et de découverte d’outils pédagogiques d’éducation à la citoyenneté, aux droits humains, à la solidarité, à la paix, aux médias, à la consommation responsable, à l’environnement, à la santé et au développement. 

Elle permet enfin d’initier ou de renforcer des alliances, des réseaux et des campagnes d’animation autour de différentes thématiques de citoyenneté et de développement.  

Pour Qui ?

L’académie « Milawoe » est ouverte à tous citoyens engagés, aux bénévoles et professionnels des associations estudiantines, de jeunes, de solidarité locale et internationale, des syndicats et des organisations communautaires de développement venant des quatre coins du monde, désireux de faire découvrir leurs outils pédagogiques, leurs pratiques d’animation ou d’apprendre à animer.

Au programme :

L’académie « Milawoe 2018 » sera marquée par deux (2) jours d’activités entre les professionnels de l’animation de Belgique et du Togo autour de parcours de formation en animation ; d’ ateliers de découverte d’outils pédagogiques et de séances de réseautage entre professionnels de l’animation.

 

Look of Actors: The Israeli-Palestinian Conflict

In Solidarity with Palestine

By Samir  ABI

Israel palestine

As citizens of one of the few African countries that unfailingly supports the State of Israel, often contrary to international opinion denouncing the injustices inflicted on the Palestinian people, it is up to us to make our voices heard on this thorny subject, no matter how faint.  The purpose of this exercise in citizenship is to explain how support for the State of Israel impacts the African people, including the Togolese people.  Although primarily an individual exercice, other African citizens whose government’s stance on the Israeli-Palestinian conflict is not open to debate could also make it their own.

Israel-Africa:  Cooperation that benefits the ruling classes

In terms of development support, the Israeli international cooperation agency, MASHAV, is certainly not the most visible of foreign cooperation agencies in Africa.  Irrespective of whether a country supports Israel at the UN or not, MASHAV’s actions mainly consist in training about agricultural techniques, agro-business projects and study grants in Israel promoting the “Israeli agricultural miracle” which is based on a drip-feed irrigation model and arid land management.  However, it is security that remains Israel’s key cooperation sector in Africa.  (suite…)

Regards d’acteurs: Conflit Israélo-Palestinien

En toute solidarité
Par Samir ABI

Palestine

Citoyen d’un des rares pays africains affichant en toute occasion son soutien à l’Etat d’Israël, en opposition souvent à l’opinion internationale qui ne cesse de dénoncer les injustices subies par les Palestiniens, il nous revient de faire entendre notre voix, aussi petite soit-elle, sur ce sujet épineux. Le but de cet exercice citoyen est de faire comprendre l’intérêt que représente pour un peuple africain tel que le peuple togolais, son soutien à l’Etat d’Israël. Un exercice avant tout individuel mais que pourraient surement s’approprier d’autres citoyens africains confrontés à l’absence de débat dans leur pays sur les positions affichées par leur Gouvernement par rapport au conflit israélo-palestinien. (suite…)

Migration de retour: Info à la diaspora

Vidéo d’information à la diaspora togolaise

Cette vidéo est destinée à la diaspora togolaise de retour au Togo. Elle donne des informations sur les différents services dont les Togolais de l’extérieur peuvent bénéficier auprès de l’administration publique au Togo.

Post Cotonou Agreement

Statement of Togolese civil society

Message to the Togolese Presidency of the Central Negotiating Group of the ACP

acp-eu

At the end of the 107th session of the Council of Ministers of the Africa-Caribbean-Pacific Group (ACP), held in Lomé on 29 and 30 May 2018, Togo has been assigned to chair the Central Negotiating Group of the ACP. This group is mandated to define the modalities and to conduct negotiations with the European Union (EU) on the future ACP-EU agreement to replace the Cotonou Agreement, which expires in 2020. At the moment when Togo finds itself in the heart of the EU ACP negotiations as during the time of the signing of the 4 Lome Conventions, the Togolese civil society, tuned with its counterparts in the ACP countries, wants to challenge the Togolese authorities on citizens’ expectations in relation to  this new ACP – EU cooperation agreement. (suite…)

Look of actors: A detour to Guinea

Guinea

“Guinea does not attract but retains”, confided Sylla, one of these young people met in the commune of Ratoma in Conakry. Unlike Dakar, the cornice of beaches at Conakry does not attract tourists who wander in the region. However, the hospitality of the Guinean population and the enchantment offered by the diversity of cultures that coexist in the country, come to offset this forgetfulness of Mother Nature. Like all young people in the world, these young Guineans are overflowing with questions about the injustices they experience on a daily basis, sometimes at the risk of becoming radicalized in violent actions against their government. Citizen mobilizations on the streets of Conakry and the interior of the country on the transparency of electoral processes, the non-cumulation of mandates, corruption, expensive living, housing problems, unemployment, often repressed by the authorities, serve more and more forum for the expression of a desperate youth on his future in Guinea. A youth that has found salvation for several decades by settling in various other African countries or by migrating to other continents farthest from Guinea. (suite…)

Agenda