Visions Solidaires

Accueil » Posts tagged 'trafic d’être humain'

Archives de Tag: trafic d’être humain

Publicités

Lutte contre la migration africaine

Le business migratoire

Par Samir ABI

Kongokonferenz 1884 / Franz.Karikatur - Congo Conference 1884/ French caricature -

C’est l’affaire qui rapporte le plus à l’heure actuelle : le business migratoire. Des réseaux mafieux en Italie aux passeurs libyens en passant par les sociétés de sécurité à Calais en France ou sous traitant dans différents pays d’Europe avec les opérations du FRONTEX, le système est bien huilé. Les Etats ne sont plus du reste dans ce nouveau business florissant. Après le chantage turc des 6 milliards d’euro c’est au tour du Niger de demander 1 milliard d’euro pour contribuer à lutter contre la migration clandestine[1]. Comme dans toute négociation internationale le poids du pays intervient dans la suite donnée à toute demande et la réponse de l’Union Européenne ne s’est pas faite attendre. Arguant des 20 milliards d’euro donnés annuellement aux 54 pays africains comme aide publique au développement et de la goutte des 1,8 milliards du fonds fiduciaire qui ne cesse de meubler le discours européen ces derniers mois. En réalité l’Europe continue un vieux jeu déjà expérimenté avec les pays du Maghreb et la Libye. Kadhafi, au  dernier moment de sa gloire, lors du sommet Europe   Afrique à Syrte en novembre 2010, s’était déjà servi des migrants comme instrument de chantage en se présentant comme le seul rempart au déferlement des subsahariens en Europe et en demandant 5 milliards d’euro pour les basses besognes[2]. La suite de l’histoire, tout le monde la connait. Le drame dans l’histoire est qu’on se refuse de nommer ce business auquel les Etats se livrent au dos des migrants de son vrai nom : Trafic d’être humain. En effet autant que les réseaux mafieux, les Etats s’adonnent à un honteux marchandage au détriment de lois internationales protégeant les droits humains à la mobilité et à l’asile. Marchander la liberté de mobilité des hommes n’est rien d’autre que du trafic même si on essai de le présenter comme la solution au drame en Méditerranée. (suite…)

Publicités