Visions Solidaires

Accueil » Migration » Trafic des travailleurs migrants togolais et traite des personnes

Trafic des travailleurs migrants togolais et traite des personnes

frontpageFR

L’association ‘Visions Solidaires’, basée au Togo, a récemment publié une recherche intitulée « Analyse situationnelle du Trafic des travailleurs migrants togolais et la traite de personnes au Moyen-Orient et en Afrique Centrale ».

En fournissant une contribution importante aux déclarations d’exploitation et de vulnérabilité des travailleurs migrants africains se déplaçant dans un contexte Sud-Sud et transrégional, cette recherche relie les résultats obtenus et l’analyse situationnelle au travail entrepris par le Réseau migration et développement de la société civile (MADE), et plus spécifiquement au Groupe de Travail Ouvert sur la Migration et le Recrutement de MADE. MADE, guidé par le Plan d’Action et Collaboration en 8 points de 5 ans, a plaidé pour des normes éthiques de recrutement et une migration de main d’œuvre sûre au niveau mondial et inter-régional afin de protéger et autonomiser les travailleurs migrants à chaque étape du cycle de travail.

En termes de résultats, la recherche a révélé que les principaux facteurs de départ de ces travailleurs migrants togolais se rapportent à leurs perspectives par rapport aux conditions socio-économiques dans leur pays d’origine, et de leur communauté locale. Les travailleurs migrants se rendant au Moyen-Orient et en Afrique centrale sont recrutés par des personnes travaillant de manière illégale au nom des agences d’emploi situées dans les pays de destination. Dès leur arrivée dans leur pays de destination, les travailleurs migrants togolais sont confrontés à des conditions de travail difficiles, souvent combinées ou exacerbées par l’incapacité des employeurs de respecter leurs droits fondamentaux. Pour ceux qui reviennent de ces pays, les défis de réintégration au Togo ont amené plusieurs d’entre eux à repartir.

La méthodologie utilisée dans cette étude repose principalement sur une analyse qualitative comprenant une revue littéraire et des entretiens avec les victimes et parties prenantes travaillant sur ce phénomène. La recherche examine également les institutions et autorités publiques existantes qui s’occupent de cette problématique au Togo. Les bonnes pratiques développées par divers pays sur le sujet en question ont permis de diffuser plusieurs recommandations visant les autorités togolaises pour mieux accompagner et protéger les travailleurs migrants togolais.

Téléchargez le rapport dans son intégralité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :