Visions Solidaires

Accueil » Uncategorized » Protection des droits des migrants au Togo

Protection des droits des migrants au Togo

Communiqué de presse

Ratification par le Togo des Conventions des Nations Unies sur les Droits des Travailleurs Migrants et sur les Apatrides

Visions Solidaires accueille avec une immense satisfaction l’autorisation de ratification par l’Assemblée nationale togolaise de la convention des Nations Unies sur la protection des droits de tous les travailleurs migrants et des membres de leur famille de 1990 et de la convention des Nations Unies sur la réduction des cas  d’apatridie de 1961. Après 12 ans de plaidoyer, notre rêve de voir la protection des travailleurs migrants et des apatrides renforcée sur le territoire togolais se concrétise enfin. C’est l’occasion de saluer la volonté politique de l’État togolais qui, tout au long de ces années de dialogue autour de cette ratification, a toujours prêté une oreille attentive à notre argumentation.

En permettant cette évolution du cadre légal protégeant les droits des migrants et des apatrides au Togo les 3 et 4 novembre 2020, les députés togolais ont fait des centaines de milliers d’heureux sur le sol togolais. Ils sont, selon le recensement de 2010, plus de 240.000 étrangers vivants au Togo en tant que travailleurs migrants, conjoint-e-s de Togolais-e-s ou étudiant-e-s dans les institutions scolaires et universitaires du pays. Ces étrangers apportent au quotidien des retombées positives à l’économie togolaise et augmentent la richesse du métissage culturel sur le sol togolais. Le Togo vient encore de montrer par cet acte politique son sens de l’hospitalité envers nos frères et sœurs d’Afrique et d’ailleurs dont la mondialisation nous rapproche tant.

Toujours dans le souci de voir le Togo être un modèle en terme d’intégration au niveau régional et continental, Visions Solidaires en appel au Gouvernement et aux députés à l’Assemblée Nationale de hâter la ratification du protocole de l’Union Africaine sur la libre circulation, le droit de résidence et le droit d’établissement. Ce texte adopté à Kigali en 2018 souffre toujours pour son entrée en vigueur faute de la ratification de 15 pays africains. Le Togo, pionnier en matière de libre circulation en Afrique de l’ouest peut donner l’exemple dans ce domaine ce qui renforcera son rôle de champion au niveau de la navigation aérienne en Afrique.

A l’endroit de la population togolaise, Visions Solidaires l’exhorte à faire toujours preuve des valeurs d’hospitalité, de tolérance et de solidarité qui lui sont reconnues. Les difficultés socio-économiques ne doivent en aucun cas nous amener à tomber dans le piège de la xénophobie qui détruit plus qu’il ne construit un pays.

Ensemble, dans la diversité faisons du Togo, l’or de l’humanité.

Fait à Lomé le 9 novembre 2020

Contact presse : KALOUWEANI Assanlèlou Gilbert, Directeur Exécutif, Tél/Whatsapp : 90590308 email : visionssolidaires@gmail.com


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :