Visions Solidaires

Accueil » Uncategorized » HANDICAP ET EMPLOI AU TOGO

HANDICAP ET EMPLOI AU TOGO

APPEL A CANDIDATURE POUR POSTE DE CONSULTANT

ETUDE PROSPECTIVE D’IDENTIFICATION DES OPPORTUNITÉS D’EMPLOI DANS LE SECTEUR PUBLIC ET LES ENTREPRISES PRIVÉES POUR LES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP AU TOGO

 TERMES DE REFERENCE

 I-                    Contexte justificatif

Ces dernières années ont vu émerger au Togo plus d’intérêt sur la problématique des personnes en situation de handicap. Estimée à 900 000[1], la population des personnes en situation de handicap fait face à de nombreuses difficultés dans leur effort d’inclusion sociale et professionnelle. Afin de lutter contre leur marginalisation sociale, différentes initiatives ont été menées aussi bien par les acteurs étatiques que non étatiques pour faciliter leur accès à l’éducation, à la réadaptation, à l’emploi, à la prise de décision politique et au crédit. Ces efforts ont été accompagnés de l’adoption de lois, de conventions et de diverses mesures incitatives prises par l’Etat togolais pour l’accès aux droits et la lutte contre l’exclusion sociale des personnes en situation de handicap[2]. Cependant il est toujours regrettable de constater que les personnes en situation de handicap fassent toujours partie de la couche la plus vulnérable de la société togolaise.

Le taux de chômage au sein de la population des personnes en situation de handicap au Togo atteint 80%. Les projections font état d’une aggravation de ce taux dans les prochaines années au vu de la structure démographique du pays et de son taux de croissance annuel moyen établi à 2.84%[3]. Ce fait s’explique essentiellement par leur mise à l’écart du marché de l’emploi même lorsqu’elles disposent d’une qualification professionnelle.

En effet les entreprises privées considèrent souvent la main d’œuvre en situation de handicap comme une charge peu productive et pas assez flexible pour répondre aux exigences de compétitivité et de rentabilité du marché à l’heure actuelle. Elles sont donc moins enclines à offrir des postes à cette catégorie de la population. Pour les rares personnes réussissant à franchir les barrières et à trouver un emploi, l’adaptation de leur poste par rapport à leur handicap reste une difficulté majeure à laquelle peu d’entreprises se soumettent. Cette discrimination, dont sont l’objet les personnes en situation de handicap, est causée principalement par la méconnaissance des personnes handicapées et de leur potentiel ainsi que par l’ignorance des entreprises des facilités disponibles dans la législation et au niveau fiscal[4].

Pour lutter contre l’oubli et la mise à l’écart des personnes en situation de handicap qui constituent une ressource importante pour le pays , le Gouvernement togolais a intégré la prise en compte des besoins des personnes handicapées aux priorités nationales consignées dans la Stratégie de Croissance Accélérée et de Promotion de l’Emploi (SCAPE) couvrant la période 2013-2017. Cette intégration des personnes handicapées à la SCAPE a pour but de permettre à toutes les couches sociales et particulièrement aux plus défavorisées de profiter pleinement des fruits de la croissance et d’être intégrées dans la dynamique d’amélioration des conditions de vie à travers l’accès à l’emploi.

Dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie de croissance accélérée et de promotion de l’emploi, une étude menée en janvier 2014 par la Direction Générale de l’Emploi du Ministère de Travail de l’Emploi et de la Sécurité Sociale (MTESS) avec l’appui du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) a permis de souligner l’identification des opportunités d’emploi dans les entreprises privées comme une des actions prioritaires pour l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap.

Afin d’apporter son appui à la réalisation de cette action prioritaire définie par la Direction Générale de l’Emploi, l’association Visions Solidaires avec l’appui de l’ONG CBM, commandite une étude prospective sur l’identification des opportunités d’emploi dans les entreprises privées pour les personnes en situation de handicap au Togo.

II-Objectifs

a-      Objectif général

La présente étude a principalement pour objectif d’explorer les opportunités et les obstacles relatifs à  l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap dans les secteurs publics et privés au Togo.

b-      Objectifs spécifiques

Plus spécifiquement l’étude aura pour but de :

– Analyser les offres d’emploi actuel des entreprises ouvertes aux personnes en situation de handicap ;

-Recenser les personnes en situation de handicap actuellement en poste dans le secteur public et les entreprises privées ;

-Evaluer les adaptations de poste faites par l’administration publique et les entreprises selon le type de handicap de leur personnel en situation de handicap ;

-Émettre des recommandations pour faciliter l’emploi des personnes handicapées en fonction du type de handicap.

III- Résultats attendus

  • Un répertoire des personnes en situation de handicap actuellement en poste dans les entreprises privées et les administrations publiques est dressé ;
  • Des recommandations sur l’adaptation des postes du personnel en situation de handicap dans les entreprises et administrations togolaises sont faites;
  • Les éléments terminologiques nécessaires pour rendre inclusifs les offres d’emploi aux personnes en situation de handicap sont déterminés ;
  • Les possibilités d’emploi pour les personnes en situation de handicap dans les entreprises privées et administrations publiques sont identifiées.

IV-Méthodologie

La méthodologie sera axée sur l’approche participative et inclusive tout en conférant au consultant la responsabilité de la qualité des résultats et produits attendus. La mission de consultation sera gérée et coordonnée par l’association Visions Solidaires avec l’implication de CBM. Toutefois, le choix est laissé au consultant pour développer la méthodologie appropriée en concertation avec Visions Solidaires et CBM. La méthodologie devra toutefois être axée sur une revue documentaire ainsi qu’une collecte de données sur le terrain chez les cibles définies par l’étude.

La conduite des travaux s’effectuera comme suit :

–  Consulter les entreprises, les associations, les ONG et les administrations publiques sur les emplois offerts aux personnes en situation de handicap ;

–  Consulter les départements gouvernementaux en charge des questions de l’emploi (Direction générale de l’emploi, Direction générale du travail, ANPE, PROVONAT…) et les cabinets de placement afin de recueillir des informations nécessaires à la réalisation de l’étude ;

-Procéder à des recherches documentaires et faire une analyse comparative au niveau de la sous-région, en Afrique et hors d’Afrique, en vue d’identifier les meilleures pratiques d’emploi des personnes en situation de handicap ;

– Après la synthèse et l’analyse des données, produire le draft du document sur « l’étude prospective d’identification des opportunités d’emploi dans les entreprises privées pour les personnes en situation de handicap au Togo» ;

–  Soumettre le draft à l’appréciation du comité technique ;

–  Intégrer effectivement les contributions faites par le comité technique à la réunion technique de pré-validation et celle des participants de l’atelier de validation ;

–  Faire le point d’avancement des travaux à l’association Visions Solidaires à chaque étape de la mission de consultation.

V-Durée de la consultation

La mission s’exécutera sur une durée de 30 jours ouvrables principalement à Lomé. La date de démarrage de la mission est prévue pour le 2 mai.

Etape I : compilation cinq (05) jours

Collecte des informations relatives aux opportunités d’emploi offertes aux personnes en situation de handicap dans les entreprises ;

Compilation et analyse des offres d’emploi dans les agences de recrutement et de placement.

Etape II : Consultation quinze (15) jours

Complément d’informations nécessaires à la réalisation de l’étude auprès des autres maillons de la chaîne de l’emploi (ANPE, PROVONAT, patronat, syndicats, ONG, cabinets de placement à l’international…) ;

Recherche sur les pratiques de recrutement et les emplois proposés aux personnes en situation de handicap selon le type de handicap dans les pays de la CEDEAO, en Afrique voire en Europe et au Canada.

Etape III : Dépôt du rapport provisoire sept (7) jours

Rédaction et dépôt du rapport provisoire.

Réunion de pré-validation du comité technique

Dépôt du rapport amendé par le comité technique qui fera l’objet de la validation lors de l’atelier.

Etape IV : Dépôt du document définitif  trois  (03) jours

Présentation du document à l’atelier de validation

Intégration des commentaires et amendements, finalisation et dépôt du document définitif.

VI-Qualification et expériences requises

Profil/Education

–  Etre titulaire d’un diplôme universitaire BAC+5 (Master, DESS, DEA) ou d’un Doctorat en sciences sociales, en droit du travail, en gestion des ressources humaines ou dans les domaines connexes au champ d’étude ;

– Connaissance de la question du handicap au Togo

-Connaissance économique et sociale du contexte togolais  et plus spécifiquement du secteur privé au Togo.

-Expérience professionnelle

-Justifier de 5 ans d’expérience professionnelle dans le domaine des études ;

-Justifier de la conduite d’études sur la problématique du handicap ou de l’employabilité ;

-Fournir des références en matière de consultation.

Compétences

  • Avoir une très bonne capacité rédactionnelle et de communication;
  • Capacité d’analyse et de synthèse ;
  • Capacité à travailler en équipe.

Langue

La maîtrise du français écrit et parlé est indispensable.

VII-Critère d’éligibilité

Les consultants intéressés par cette étude devront fournir des informations démontrant qu’ils disposent de qualifications et expériences pertinentes pour réaliser cette étude. Pour ce faire, ils devront :

ü  Avoir un niveau minimum BAC + 5 dans le domaine du droit du travail, des sciences sociales, de la gestion des ressources humaines ou autres domaines équivalents (5 points) ;

ü  Avoir une connaissance avérée en ce qui concerne la problématique du handicap dans son ensemble (10 points) ;

ü  Disposer d’une bonne connaissance du secteur privé togolais et des agences de recrutement au Togo (5 points).

VIII-Dossier de candidature

Les candidats doivent soumettre un dossier de candidature composé de :

–          Une demande manuscrite ;

–          Un curriculum vitae détaillé avec les références ;

–          Une offre technique et financière.

Le dossier de candidature est à envoyer par mail à visionssolidaires@gmail.com avec pour objet Candidature Etude VS N°001/2014 au plus tard le 25 avril 2014 à 17h00.

 

[1] Stratégie nationale pour la protection et la promotion des personnes en situation de handicap, DPH, Ministère de l’Action Sociale, 2013

[2] Etude diagnostique et élément d’action prioritaire en faveur de l’accès des personnes en situation de handicap au marché de l’emploi au Togo, DGE, Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité Sociale, 2014

[3] idem

[4] idem

Publicités

Un commentaire

  1. AMEGEE KOSSI jules dit :

    Salut je suis un étudlant handicapé auditif à l’université de lomé en science économique et de gestlon en 4eme année en spécialité de comptabiité dans le système LMD . J’ai été handicapé auditif toute ma vie jusqu’a présent. Durant mes études je n’ai jamais fait une dictée à l’orale ,j’ai besoin des encouragements , participé à des projets d’aide au dévéloppement.Je ne reçois pas des appels mais les messages (sms) au 99.05.54.00

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :