Visions Solidaires

Accueil » Uncategorized » Désarmement Nucléaire

Désarmement Nucléaire

Le Togo met le cap sur Vienne

Par Samir ABI

Geneva_UN1114-605x350

Une « première » selon les termes de Mme Arielle DENIS, la Directrice de la campagne ICAN pour l’Europe, l’Afrique et le Moyen Orient. En effet, le Togo a réalisé l’exploit de rassembler 21 pays francophones et plus d’une trentaine de diplomates ce mercredi 12 novembre au Palais des Nations, siège de l’ONU à Genève, autour du sujet épineux de l’impact humanitaire des armes nucléaires. Cette rencontre en prélude à la conférence internationale sur la même thématique qui se tiendra les 8 et 9 décembre prochain à Vienne en Autriche démontre le tournant décisif pris par la diplomatie togolaise sur ce sujet.

Mme POLO, l’ambassadeur du Togo, qui présidait cette table ronde de haut niveau, a affirmé la volonté du Togo d’être impliqué dans les discussions internationales sur ce sujet important et sa disponibilité pour être plus actif sur le continent car «  l’Afrique peut et doit jouer un rôle de premier plan. Elle en a l’expérience car elle a déjà joué ce rôle dans les processus d’Ottawa et d’Oslo sur les mines terrestres et les bombes à sous-munitions ». Le Togo se place ainsi parmi les premiers pays d’Afrique francophone a affirmer haut et fort la nécessité d’aller rapidement vers un monde sans armes nucléaires.

Cette volonté manifeste de la diplomatie togolaise d’avoir un rôle accru sur le sujet fait suite aux nombreuses actions de la société civile togolaise membre de la Campagne Internationale pour l’Abolition des Armes Nucléaires (ICAN). Des signes forts se sont ainsi multipliés ces derniers mois avec la rencontre entre les responsables de la campagne ICAN et le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération du Togo, M. Robert DUSSEY, en marge d’une tournée ouest africaine menée dans divers pays du continent au mois de septembre.

La récente célébration à Lomé, le 26 septembre, de la première journée internationale pour l’élimination totale des armes nucléaires par le Centre Régional des Nations pour le Désarmement et la Paix en Afrique (UNREC) et l’association Visions Solidaires, représentant de la Campagne ICAN au Togo, a aussi permis de renforcer la motivation des acteurs togolais à s’engager un peu plus dans la mobilisation internationale pour sauver la planète du danger des armes nucléaires.

La prochaine conférence de Vienne sera donc un rendez-vous phare pour que le Togo assume son nouveau rôle de leader des pays francophones sur le sujet. D’ores et déjà l’annonce par les Etats Unis de sa participation à cette troisième conférence sur l’impact humanitaire des armes nucléaires après avoir boycotté les deux premières conférences est la preuve que Vienne sera un rendez-vous important. Puisse alors le monde s’accorder pour un traité abolissant définitivement  la seule arme de destruction massive non encore interdite par une convention.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :